Bonjour à tous,

Si vous êtes sur mon site, c’est que vous avez déjà entendu parler de “cérémonies laïques”. Néanmoins, vous n’êtes pas certain de ce qui se cache concrètement derrière ce terme. Ou encore, vous avez croisé les intitulés “cérémonies symboliques” ou “cérémonies d’engagement” et vous ne savez pas si ces trois expressions recouvrent une même réalité. Voici de quoi répondre à vos interrogations !

 

Tout d’abord, qu’est ce qu’une cérémonie laïque?

 

Une cérémonie laïque est une cérémonie symbolique, dans le sens où elle n’a aucune valeur légale au yeux de l’Etat ou pour les religions. Elles sont apparues en France il y a un quinzaine d’année avec le groupe des Laïciennes (http://www.laiciennes.fr/histoire-des-laiciennes/), des internautes échangeant sur l’organisation d’une cérémonie de mariage non-religieux. Dans l’imaginaire collectif, quand on parle de cérémonies laïques, cela évoque les cérémonies de mariage en extérieur vues dans les films américains. Ce n’est pas tout à fait exact, mais il faut avouer qu’elles s’en inspirent en partie.

Aussi, même si, avec la démocratisation de ce type de célébration, des points de passage presque obligés semblent apparaître, en réalité, il n’existe pas de règles fixes régissant le déroulement et le contenu d’une cérémonie laïque. Tout est personnalisable selon vos envies, du début à la fin, tant sur le fond que sur la forme. Par exemple, vous vous mariez mais vous ne souhaitez pas échanger de consentements. Aucun problème : c’est à votre officiant de s’adapter à vos demandes et de les intégrer lors de la phrase de création de votre cérémonie. Il est aussi là pour vous conseiller et vous alerter sur d’éventuels problèmes, le cas échéant (si c’est un professionnel averti).

Selon ma définition personnelle, une cérémonie laïque est aussi entièrement personnalisée pour refléter pleinement qui vous êtes, ce que vous ressentez dans toutes ses nuances et ses facettes. Vous êtes unique, votre cérémonie se doit de l’être également, pour être à votre image ! De même, c’est la personnalisation qui, pour moi, provoque l’émotion. Or, être remplie d’émotion est aussi une caractéristique, de mon point de vue, d’une cérémonie laïque.

 

Qui peut bénéficier d’une cérémonie laïque?

 

Jeune, plus expérimenté·e ^^, athée, croyant mais non pratiquant, croyant et pratiquant, hétérosexuel, homosexuel, lesbienne, veuf, veuve, divorcé·e, etc. Tout le monde peut prétendre à une cérémonie laïque, pour marquer un moment fort de son existence.

 

Combien de temps dure une cérémonie laïque?

 

Il n’y a, encore une fois, aucune règle. Néanmoins, en moyenne, une cérémonie laïque dure entre 45 minutes et une heure. Si une célébration dure entre 10 et 20 minutes, on parlera plus d’un elopement. On trouve cela surtout pour les mariages car un elopement est une cérémonie en très petit comité (mariés et leurs témoins).

 

Cérémonie laïque, d’engagement ou symbolique?

 

Ces trois expressions peuvent se substituer l’une à l’autre. La plus connue est “cérémonie laïque”. Néanmoins, le mot “laïque” ne me semble pas adapté à la plupart des situations. Il sonne comme une opposition à ce qui a trait au religieux ou du moins à une absence d’évocation à connotation religieuse. Or, les célébrations symboliques font bien volontiers une place à une ou plusieurs religions. D’autant plus, si ces croyances tiennent à coeur aux principaux protagonistes de la cérémonie.

 

Et toi, quel(s) terme(s) utilises-tu?

 

Pour ma part, quand il s’agit de se faire rapidement comprendre, j’utilise l’expression “cérémonie laïque “. Sinon, je mixe plusieurs termes pour obtenir mon préféré : “cérémonie symbolique d’engagement”. Cette appellation me semble la plus exacte pour décrire ce que je fais. Car c’est effectivement une célébration qui fait la part belle aux symboles, en tant que métaphores de nos émotions, de nos sentiments, de nos actes. “Symbolique” aussi parce que porteur de sens. En effet, pour moi, les invités après une cérémonie symbolique devraient tous dire: “nous avons pleinement compris pourquoi vous vous engagez/ce que représente cet instant de votre vie”. Faire sens, donner du sens est, selon moi, dans l’ADN des cérémonies symboliques. Enfin, souvent, je rajoute à cet adjectif le terme “d’engagement”. Car les évènements célébrés marquent l’engagement d’une ou de plusieurs personnes envers une autre. Lors d’un baptême, parrain et/ou marraine s’engagent envers leur filleul et ses parents. Lors d’une célébration de recomposition familiale, chaque membre d’une famille recomposée s’engage envers les autres membres de cette famille.

 

Et vous, quelle expression préférez-vous? N’hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires.