Qui suis-je ?

Chers visiteurs,

Vous avez sûrement envie de connaître celle à qui vous confirez ce moment important de votre existence, alors je vais me présenter en quelques lignes. 

Je m’appelle Anaïs. Je suis en couple et je me marie en 2020 lors d’une cérémonie civile puis laïque (donc je comprends d’autant mieux ce que vous vivez : la course aux prestataires, le marathon des préparatifs, ça me parle ^^). Nous ne sommes pas encore parents mais c’est un projet que nous avons à coeur concrétiser dans les années à venir.

Je vis dans l’ouest parisien, mais je suis originaire de la région Centre-Val-de-Loire où ma famille vit toujours (d’où le fait que les déplacements autour des villes de Blois et Tours soient inclus dans mes formules.)

Je pense qu’on ne cesse jamais d’apprendre et que chaque rencontre, chaque échange nous enrichie. Cette envie de découvrir d’autres personnes et cultures m’a amenée à étudier en Allemagne durant un an et demi. Je maitrise donc la langue de Goethe. Mais, voulant dépasser la barrière de la langue que je peux rencontrer quand je côtoie des personnes non-francophones ou non-germanophones, depuis Janvier 2019, je travaille de manière intensive mon anglais afin de pouvoir avoir une conversation aisée et fluide dans la langue de Shakespeare (pour tout vous dire, c’est ma résolution pour 2019^^). 

Avant d’être officiante, j’étais professeur d’histoire-géographie. Pour le devenir, j’ai suivi un cursus franco-allemand en histoire, un master des métiers de l’enseignement et je suis également passée par l’ENS de Lyon.  

Aujourd’hui, je mets mon enthousiasme, ma sensibilité, mon perfectionnisme et ma passion de l’Humain à votre service pour vous offrir une cérémonie inoubliable !

Comment je suis venue à ce métier?

J’ai une certitude depuis mon enfance …

Depuis mon plus jeune âge, j’ai rêvé mariage, famille et maison du bonheur remplie de rires d’enfants. Mes goûts en matière de robes blanches ou de déco ont changé avec le temps. De même pour ma maison idéale. Mais une chose n’a pas évolué : dire un rapide oui, comme une simple formalité administrative après la lecture, sans émotion, d’une suite d’articles de lois ne me suffit pas. Je souhaite marquer, comme il se doit, cette étape si importante dans ma vie. Aussi, pouvoir réfléchir aux « pourquoi m’engager », « pourquoi avec la personne partageant ma vie actuellement », à « quel est le sens que l’on donne chacun et ensemble à cette promesse » me semble aussi essentiel. Par conséquent, j’imaginais me marier un jour à l’Eglise pour bénéficier de cet espace de réflexion avant-mariage.

Notre coeur de métier est de créer et de célébrer les évènements heureux de la vie tel qu'un mariage. Donner vie à vos émotions en y mettant des mots, c'est notre super job.

Quand j’ai découvert les cérémonies laïques …

Et, il y a quelques années, des amis se sont mariés. Ils ont organisé, après la mairie, une cérémonie laïque. C’était pour moi, une découverte. Mes amis l’ayant organisée seuls, il y a eu quelques petits couacs. Rêvant d’une cérémonie « parfaite », je ne suis donc pas tout de suite tombée sous le charme de ce type de cérémonie. Mais j’étais tout de même intriguée. J’ai donc voulu en savoir plus sur le sujet. Très vite, ce thème m’a passionné : livres, blogs, vidéos, photos : tout y est passé et le charme a opéré ! La cérémonie qui offrait au préalable un temps de réflexion seul et en couple et qui n’imposait aucune règle quant à son déroulé existait en vrai ! Pour moi, donc, finis les rêves de mariage à l’Eglise et bonjour ceux de cérémonie symbolique. Mais me concernant, avant que mon rêve devienne réalité, je savais qu’il faudra que je patiente…

Ce qui ne m’empêcha pas de continuer à m’instruire sur le sujet et à en parler autour de moi. Je me suis alors rendue compte qu’il y a un sérieux revers à la médaille de cette infinité de possibilités, qu’offre une cérémonie laïque : la préparer peut devenir très chronophage et surtout on pouvait vite se sentir perdu, dépassé face à tous ces choix à faire. J’en arriva donc à la conclusion suivante : Pour parvenir à créer sereinement la cérémonie qui nous ressemble, il nous faudrait quelqu’un qui serait à nos côtés pour nous guider, nous accompagner, nous aider à ne pas nous perdre dans les détails et à rester centrer sur l’essentiel. Je gardais cette idée en tête pour mon futur jour J. Les mois passèrent…

J'ai eu un déclic : je suis faite pour être officiante de cérémonies laïques. Cela correspond totalement à ma personnalité et à mes objectifs de vie. Alors j'ai ouvert une nouvelle page de ma vie professionnelle.

 Un jour, j’ai eu une révélation !

Quelques temps plus tard, alors que je faisais le point sur ma vie professionnelle, j’ai eu un déclic :

Ma motivation principale dans la vie est d’aider les gens, de leur apporter du bien-être, de contribuer à leur bonheur. Mes proches se tournent souvent vers moi pour avoir une oreille attentive et des conseils. Inscrite à la bibliothèque depuis mes 6 mois, j’ai accumulé assez de connaissances pour mieux appréhender ce qui m’entoure et mettre des mots sur ce qu’il n’est pas forcément simple d’exprimer. De plus, prendre la parole en public et utiliser les techniques permettant d’attirer et de maintenir l’attention de son auditoire sans tomber dans le spectacle, ça me connaît en tant qu’ancienne professeur d’Histoire-Géographie. Bref, je suis faite pour être cette personne qui accompagne les couples, les familles à créer la cérémonie qui leur ressemble ! Cette profession est pleinement en accord avec ma personnalité et mes objectifs de vie. Alors, j’ai pris mon courage à deux mains : je me suis formée à ce nouveau métier et j’ai commencé à écrire une nouvelle page de ma vie. Une page qui s’écrit chaque jour et dont vous ferez peut-être partie…